Mamans épuisées : ressources trouvées

Par Johannie Gaudreault 2:00 PM - 06 avril 2021
Temps de lecture :

Mélanie Talbot est cheffe de l’administration des programmes en déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme et en déficience physique enfants au CISSS de la Côte-Nord. Photo : Courtoisie

En mars, le Journal Haute-Côte-Nord a publié les témoignages de deux mamans épuisées par le manque de ressources pour les accompagner avec leurs enfants handicapés ou atteints du trouble du spectre de l’autisme.

À la suite de cette publication, la chef de l’administration des programmes en déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme et en déficience physique enfants au CISSS de la Côte-Nord, Mélanie Talbot, confirme que « des personnes ont été trouvées pour faire des heures grâce aux articles ».

« Nous continuons de prendre des noms pour toute notre clientèle enfants-adultes », ajoute-t-elle.
En ce qui concerne le manque de répit, Mme Talbot soutient que « l’annonce de la Maison Gilles-Carle à Longue-Rive donne de l’espoir », mais, en attendant, son équipe et elle cherchent des solutions à court terme.

Quant à Jade Tremblay, une des mamans qui a courageusement témoigné de son quotidien, elle se dit « contente puisque l’article a beaucoup sensibilisé les gens ».

L’autre maman, Mélanie Bouchard a également trouvé une employée stable pour ses heures subventionnées par le Chèque emploi-service.

Partager cet article