Parkinson Côte-Nord, un organisme pour une meilleure qualité de vie

Par Sylvain Turcotte 7:30 AM - 23 mai 2021
Temps de lecture :

Jean Lavallée, président du nouvel organisme, Parkinson Côte-Nord, Claude Harvey du Club Richelieu et Dre Danielle Lavoie, neurologue et vice-présidente du nouveau C.A. Le Club Richelieu, en collaboration avec le ministre responsable de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, a remis 9 000$ à l’organisme. Photo courtoisie

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent désormais compter sur un organisme qui leur est dédié. Après deux ans de démarches, Parkinson Côte-Nord a officiellement vu le jour dernièrement.

La nouvelle entité est une initiative du Septilien Jean Lavallée, lui-même frappé par cette maladie. Se sentant seul, il a discuté de sa situation avec sa neurologue, Dr Danielle Lavoie, pour mettre sur pied l’organisme à but non lucratif reconnu par le gouvernement du Québec.

Parkinson Côte-Nord, c’est un organisme de soutien pour les personnes atteintes par cette maladie, mais aussi leur famille et les proches aidants. Ils sont une vingtaine pour le moment.

Dans le contexte de la pandémie, les rencontres se sont faites rares jusqu’à maintenant.

« C’est pour se donner une meilleure qualité de vie, même si c’est une maladie qui ne se guérit pas. On échange pour comprendre ce que l’on vit, sur nos vécus. Ça fait du bien, ça évacue », souligne M. Lavallée.

Le nouvel organisme a d’ailleurs reçu récemment un soutien financier de 9 000$ du Club Richelieu de Sept-Îles, en collaboration avec le ministre responsable de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien.

Ces fonds serviront entre autres pour la tenue d’activités physiques pour les personnes atteintes en présence de kinésiologues. Parkinson Québec apporte aussi son aide.

Pour le moment, tout se passe qu’à Sept-Îles, mais M. Lavallée n’écarte pas la possibilité d’étendre le territoire.

Il est possible d’obtenir plus d’informations sur Parkinson Côte-Nord en communiquant avec Jean Lavallée au 418 960-2290. Les pharmacies de la région sont également au courant de cette nouvelle ressource.

Partager cet article

À lire également


À découvrir