Chats errants : Tadoussac prend les grands moyens

Par Johannie Gaudreault 10:00 AM - 08 juin 2021
Temps de lecture :

La Municipalité de Tadoussac est aux prises avec une problématique de chats errants. Photo : Courtoisie

Afin de contrer la problématique des chats errants, la Municipalité de Tadoussac a mandaté la SPCA de Charlevoix pour le contrôle animalier de son territoire. Dès le 15 juin, des cages-trappes seront installées dans trois secteurs pour mettre un terme à surpopulation de chats non désirés.

La Municipalité demande aux citoyens qui possèdent des chats allant à l’extérieur de les garder dans la maison au moins quelques jours avant la date d’installation des cages.

De plus, les résidents qui nourrissent habituellement les félins doivent éviter de le faire toute la journée du 15 juin afin qu’ils se rendent dans les cages-trappes installées sur les rues Pierre-de-Chauvin, des Montagnais (en haut) et des Bois-Francs. Les cages seront ramassées le 16 juin avant-midi.

Les chats recueillis seront par la suite examinés par un vétérinaire. Tous ceux qui seront manipulables seront vaccinés, vermifugés, micropucés et stérilisés.

« Selon leur sociabilité, certains seront placés en adoption à la SPCA et d’autres (ceux qui sont un peu plus sauvages) seront remis à une des fermes de la région de Charlevoix qui souhaitent avoir des chats pour gérer la vermine », ajoute l’avis public.

Quant aux animaux plus agressifs ou en très mauvaise santé, ils seront euthanasiés, car ils peuvent être un danger pour les humains et les autres animaux. « L’euthanasie est la dernière option pour tous les chats », est-il mentionné

Partager cet article