Le Fonds d’initiatives nordiques verse 1,9 M$ dans 21 projets sur la Côte-Nord

Par Charlotte Paquet 9:00 AM - 02 juillet 2021
Temps de lecture :

Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes reçoit deux aides financières du Fonds d’initiatives nordiques.Elles totalisent près de 100 500 $. Photo Geneviève Rioux-Savard

Le Fonds d’initiatives nordiques verse 1,9 M$ sur la Côte-Nord pour soutenir la réalisation de 21 projets qui totalisent des investissements de 7,2 M$.

La Société du Plan Nord vient de dévoiler les projets sélectionnés à l’occasion du premier appel de 2021. Ils ratissent très large, allant notamment du tourisme à la protection de l’environnement en passant par les services aux citoyens.

Seize des projets nord-côtiers visent l’essor des communautés nordiques et la conservation de l’environnement (volet A) et cinq autres sont de nature entrepreneuriale (volet B).

À titre d’exemple, le Comité ZIP de la rive nord de l’Estuaire obtient un coup de pouce de 152 000 $ pour réaliser deux projets, dont l’un concerne l’implantation à titre expérimental d’un marais filtrant artificiel pour épurer les eaux usées rejetées dans l’estuaire du Saint-Laurent.

La Ville de Sept-Îles reçoit 100 000 $ pour bonifier les installations du parc Aylmer-Whittom et améliorer l’accès au site, tandis que le Conseil des Innus d’Unamen Shipu recevra de l’aide-conseil évaluée à 43 920 $ dans le cadre de la préfaisabilité de son projet de Maison de la culture.

Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes met la main sur une aide de 23 288 $ afin de développer une nouvelle stratégie marketing pour soutenir sa croissance. Il reçoit également 77 160 $ pour la réalisation de plans et les devis visant la construction d’un nouveau centre d’interprétation, qui servira aussi de lieu d’accueil afin que le parc soit opérationnel en hiver.

Dans l’ensemble du territoire québécois s’étendant au nord du 49e parallèle, un total de 34 initiatives ont été retenues.

Rappelons que le Fonds d’initiatives nordiques, qui fait partie du Plan d’action nordique 2020-2023 du gouvernement du Québec, est un programme d’aide financière d’une enveloppe totale de 11 M$ pour répondre à des besoins prioritaires des communautés nordiques.

Voici l’ensemble des projets sélectionnés :

Volet A

  • Le Comité ZIP de la rive nord de l’estuaire, qui couvre notamment le littoral de la MRC Manicouagan, réalisera un projet-pilote en implantant un marais filtrant artificiel comme solution écologique pour épurer les eaux usées rejetées dans l’estuaire du Saint-Laurent. (Montant accordé : 99 781 $)
  • Le Comité ZIP de la rive nord de l’Estuaire outillera également les municipalités sur son territoire en matière de protection de la biodiversité pour contrer les plantes exotiques envahissantes. (52 548 $)
  • Le Comité ZIP Côte-Nord du Golfe, qui couvre le territoire nord-côtier de l’ouest de Port-Cartier jusqu’à Blanc-Sablon, mènera la dernière phase de son projet d’acquisition de données et de connaissances sur le capelan et de restauration d’un site de fraie. (50 000 $)
  • La Ferme du Rigolet de Tête-à-la-Baleine créera une parcelle de culture maraîchère pour fournir des légumes frais aux habitants de la Basse-Côte-Nord. (43 447 $)
  • L’Assemblée des MRC de la Côte-Nord mettra en place l’Espace régional d’accélération et de croissance Côte-Nord pour stimuler l’entrepreneuriat et l’innovation dans différents créneaux économiques, dont la foresterie, les mines, l’énergie, l’agroalimentaire et l’aquaculture. (100 000 $)
  • La Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka mettra en place un programme de suivi de l’intégrité écologique et de surveillance dans la réserve en y intégrant les préoccupations et savoirs des Innus de Pessamit. (99 403 $)
  • La Ville de Sept-Îles bonifiera les installations du parc Aylmer-Whittom tout en améliorant l’accès au site. (100 000 $)
  • Le Conseil des Montagnais de Natashquan établira un centre où seront offertes diverses activités culturelles, sociales, artistiques et sportives liées aux saines habitudes de vie. (500 000$)
  • Le Centre de dépannage du parc Ferland de Sept-Îles engagera un employé qui aidera les bénévoles à optimiser le fonctionnement du magasin d’articles d’occasion pour une durée d’un an. (25 205 $)
  • La SADC Manicouagan étudiera les possibilités de décontaminer des traverses de chemin de fer avec les mycotechnologies, soit des biotechnologies utilisant les champignons. (90 000 $)
  • Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes se procurera les plans et les devis pour la construction d’un nouveau centre d’interprétation qui servira aussi de lieu d’accueil afin que le parc soit opérationnel pendant l’hiver. (77 160 $)
  • Le Conseil des Innus d’Unamen Shipu obtiendra de l’aide-conseil pour valider la préfaisabilité de son projet de Maison de la culture. (43 920 $)
  • La Municipalité de Longue-Pointe-de-Mingan bonifiera son offre d’activités dans un cadre sécuritaire et avec le souci de protéger la biodiversité littorale, afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens. (320 672 $)
  • Croisières Baie-Comeau embauchera un coordonnateur en muséologie et en tourisme culturel afin de concevoir et d’appliquer un plan de développement de l’offre touristique culturel dans la Manicouagan. (30 000 $)
  • Le Conseil des Innus de Pakua Shipu créera un gîte le long de la rivière Saint-Augustin afin d’offrir de l’hébergement et un service de restauration aux touristes et à la population. (41 000 $)
  • La Ville de Fermont améliorera l’accessibilité et la sécurité des sentiers des monts Severson. (37 032 $)

Volet B

  • L’entreprise de confection de chaussures autochtones Atikuss de la communauté d’Uashat Mak Mani-Utenam souhaite implanter un économusée du mocassin en cuir perlé. Les fonds permettront de déterminer les aménagements nécessaires à leur boutique et à leur atelier pour y parvenir. (42 393 $)
  • Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes souhaite développer une nouvelle stratégie marketing pour soutenir sa croissance. (23 288 $)
  • L’entreprise Expéditions Pirsuq de Baie-Comeau réalisera une étude de faisabilité technique et financière afin de finaliser son plan d’affaires et de structurer son offre de services touristiques. (2 750 $)
  • L’entreprise Phytimpact, qui conçoit des produits cosmétiques et alimentaires aux propriétés thérapeutiques, étudiera la possibilité d’implanter une usine de transformation de petits fruits nordiques à Sept-Îles. (60 000 $)
  • La Troupe Chaud Bizz adaptera son spectacle Baie-Comeau, d’aventure et de culture pour respecter les mesures sanitaires en vigueur afin de le présenter à l’été 2021. (81 173 $)

Partager cet article