Le film Titans au Ciné-parc des Escoumins

Par Shirley Kennedy 11:00 AM - 07 juillet 2021
Temps de lecture :

Catherine Émond, chargée de projets à l’OBVHCN pose avec des spécimens naturalisés qui seront présentés au public. Photo : Courtoisie OBVHCN

Juin étant le mois de l’eau, l’Organisme de bassins versants de la Haute-Côte-Nord (OBVHCN) a bien l’intention de souligner ceci de belle façon en offrant diverses activités, dont la projection du film TITANS au Ciné-parc des Escoumins ce vendredi 9 juillet.

Célébré partout au Québec, le mois de l’eau permet aux différentes organisations de sensibiliser et souligner l’implication citoyenne contribuant à préserver cette ressource essentielle qu’est l’eau, « d’autant plus que cette initiative est prévue dans le Plan d’action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l’eau, qui déploie des mesures concrètes pour protéger, utiliser et gérer l’eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable », explique Catherine Émond, chargée de projets à l’OBVHCN.

L’univers insolite des géants miniatures du Québec sera ainsi démystifié grâce au film TITANS qui présente divers insectes du Québec.

L’entrée pour la projection du film est gratuite et cette dernière aura lieu au Ciné-parc des Escoumins ce vendredi 9 juillet entre 20h30 et 21h00 (selon le coucher de soleil). Elle sera remise au 10 juillet s’il y a des intempéries.

Mais quel est le lien avec l’eau? En fait, c’est que plusieurs insectes ont un stade de vie aquatique. Certains passeront seulement un moment de leur vie dans l’eau (au stade d’œuf, de larve ou de nymphe), certains y passeront leur vie complète.

Ces insectes peuvent servir d’indicateurs de la santé des cours d’eau, puisqu’ils ont chacun une tolérance différente à la pollution.

« Nous vous en dirons plus sur place, avant la projection du film, ajoute madame Émond. Des spécimens naturalisés seront aussi à la disposition des gens afin qu’ils puissent les observer de plus près ».

De plus, le réalisateur, William Kraushaar, sera présent lors de la diffusion et pourra répondre aux questions (si les mesures sanitaires le permettent).

À l’aide de différents partenaires dans différentes municipalités, l’équipe de l’OBVHCN aspire à lever le mystère concernant l’eau potable et les eaux usées sur son territoire.

Les municipalités qui sont déjà sur les réseaux sociaux de l’organisme sont Sacré-Cœur, Tadoussac, Les Escoumins, Portneuf-sur-Mer et Forestville. Pessamit a aussi participé et les vidéos seront bientôt disponibles.

Partager cet article