Rodrigue Vigneault met fin à sa carrière politique

Par Emy-Jane Déry 10:52 AM - 21 septembre 2021
Temps de lecture :

Rodrigue Vigneault. Photo courtoisie

« Je dois accepter le verdict et féliciter Mme Gill pour sa victoire », a commenté Rodrigue Vigneault par communiqué, au lendemain de l’élection de Marilène Gill avec plus de 50% des votes.

 « De mon côté, je l’ai dit et je tiens à le répéter : j’ai donné tout ce que j’avais, les gens ont décidé autrement, je remercie les 7 000 Nord-Côtiers et Nord-Côtières qui ont cru en moi. »

Malgré tout, « cette fois c’est la bonne », a-t-il dit. Sa carrière politique s’est terminée lundi soir. Il compte « laisser d’autres tenter leur chance ».

Rappelons qu’en 2018, l’ex-président de la Commission scolaire du Fer, transformée en centre de services scolaire, avait été écarté par les conservateurs au détriment du directeur général de la Ville de Baie-Comeau, François Corriveau. Ce dernier avait terminé au troisième rang en 2019.

Rodrigue Vigneault déplore le faible taux de participation au vote qui est de 47,09%. Encore plus bas que lors des deux dernières élections fédérales, où il était de 56,7%, soit le deuxième plus faible en province.

« Au cours de la campagne, j’ai entendu souvent cette phrase : « ici dans Manicouagan, on est depuis 28 ans dans l’opposition et durant tout ce temps, une organisation syndicale a dicté la couleur de l’élection chez nous », c’est malheureux, mais tant que ce sera comme ça, on restera au statu quo et on continuera de quémander », a déclaré M. Vigneault.

Les Métallos ont appuyé le Bloc Québécois au cours des deux dernières élections fédérales.

« Je crois que nous devons maintenant nous dire les vraies choses : la route 138, le pont sur le Saguenay et le développement de la Côte-Nord, comme ce fût le cas dans les 28 dernières années, vont devoir encore attendre », a conclu M. Vigneault.

Partager cet article

À lire également


À découvrir