Élections municipales : cinq courses à la mairie en Haute-Côte-Nord

Par Johannie Gaudreault 5:27 PM - 01 octobre 2021
Temps de lecture :

Cinq courses à la mairie se tiendront en Haute-Côte-Nord dans le cadre des élections municipales. Photo iStock

La période de dépôt des candidatures étant révolue depuis le 1er octobre à 16 h 30, les dés sont désormais jetés quant aux élections municipales du 7 novembre. Cinq courses à la mairie attendent les électeurs de la Haute-Côte-Nord.

Jean-Maurice Tremblay (Portneuf-sur-Mer), Donald Perron (Longue-Rive) et André Desrosiers (Les Escoumins) n’ont pas eu d’opposition et sont donc élus par acclamation au poste de maire.

Colombier

Tout d’abord, à Colombier, une lutte à trois s’amorce pour le poste de maire. Max Brisson et Claire Savard, tous deux des anciens directeurs de la Municipalité, et Marie-France Imbeault, mairesse sortante, ont tous déposé leur candidature.


Du côté des conseillers municipaux, trois d’entre eux ont été élus par acclamation, soit Caroline Tremblay (sortante), David Dumont (sortant) et Alain Gauthier (sortant). Une élection déterminera qui occupera le siège #1, entre la conseillère sortante Dalilas Tremblay et une nouvelle venue en politique municipale, Joannie Tremblay-Miller. Même son de cloche pour le siège #5 auquel Catherine Conroy et Sylvie Laprise aspirent.


L’ancien échevin Patrick Bourgoing revient dans le décor après avoir perdu ses élections au poste de maire en 2017, mais cette fois à titre de conseiller au siège #4. Il fera campagne contre Keven Croteau, qui devra faire ses preuves en politique municipale.

Forestville


À Forestville se tiendra également une course à la mairie. Les citoyens devront voter entre deux candidates, Branda Gagnon et Micheline Anctil, qui sollicite un quatrième mandat.


Ce sera la seule élection pour cette municipalité puisque tous les autres sièges n’ont reçu qu’une candidature. Janie Tremblay, Mario Desbiens (sortant), Richard Foster (sortant), Gina l’Heureux (sortante), Nadine Gagné (sortante) et Carol Girard ont été élus.

Portneuf-sur-Mer


À Portneuf-sur-Mer, le poste de maire a été accordé au seul candidat, soit Jean-Maurice Tremblay, originaire de la localité et revenu dans son patelin il y a quelques années. Les élections se dérouleront plutôt du côté au niveau des conseillers.

Le siège #4 est convoité par la conseillère sortante Danielle Barrette et le Portneuvois Jean-Pierre Tremblay.
Au siège #5, les électeurs devront faire leur choix entre Lucien Tom Savard (sortant) et Jonathan Tremblay, jeune citoyen nouvellement impliqué. Au siège #6, ce sont les noms de Liliane Tremblay et Hygan Tremblay (sortant) qui seront affichés sur le carton de vote.

Robin Paradis et Roberto Emond poursuivront leur travail au sein du conseil municipal et Caroline Kennedy y fait son entrée au siège #2.


Longue-Rive
À Longue-Rive, le maire sortant Donald Perron n’a pas eu besoin du vote de ses concitoyens pour poursuivre son travail à la Municipalité, lui qui commence son quatrième mandat.

Toutefois, les aspirants conseillers Daniel Bouchard et Charles Gagnon devront faire campagne pour le siège #1 tout comme Paulo Bouchard et Jean-Paul Giroux (sortant) au siège #4. La conseillère sortante Julie Brisson, quant à elle, fait face à Sylvain Dugas au siège #3. Serge Dion (sortant), Réjean Tremblay (sortant) et Johanne Savard ont été élus par acclamation.

Les Escoumins

Le maire André Desrosiers n’a plus d’incertitude quant à la réalisation d’un troisième mandat au conseil municipal des Escoumins. Les électeurs devront toutefois utiliser leur droit de vote pour trois sièges de conseiller.

La candidate sortante Claudette Roussel a de l’opposition au siège #3, soit Stéphanie Gagnon, bien connue du milieu escouminois. En ce qui concerne le siège #1, deux nouveaux visages se font face. Il s’agit de Roger Chamberland et Danny Seelig. Leur sort sera connu le 7 novembre. Quant à Line Boulianne (sortante), elle change de siège et obtiendra le #5 si elle réussit à vaincre son rival Dorté Létourneau.

Karine Roussel (sortante), Gaétan Gagnon et Denis Morin (sortant) n’ont pas à attendre pour connaître le choix des électeurs, étant les seuls à convoiter leur siège respectif.

Les Bergeronnes

Aux Bergeronnes, une surprise pour certains, la notaire et bénévole impliquée pour plusieurs causes Nathalie Ross fait le saut en politique municipale et se présente à la mairie de sa municipalité. Elle s’oppose ainsi au maire sortant Francis Bouchard, qui cumule plusieurs mandats à ce poste.

Les conseillers sortants Martin Simard et Luc Gilbert veulent aussi reprendre leur siège et trois nouveaux membres entreront en poste, soit Jean-Sébastien Naud, Ève Lajoie et François. Au siège #5, Hervé Gaudreault et Stéphane Gauthier, aussi nouveaux en politique municipale, briguent les suffrages.

Tadoussac

Du côté de Tadoussac, Charles Breton a attendu à la dernière journée pour déposer sa candidature et ainsi, solliciter un deuxième mandat au poste de maire. Son opposant Richard Therrien, quant à lui, tente de représenter la Municipalité pour la première fois.

Cinq conseillers municipaux veulent reprendre leur siège, soit Guy Therrien, Jane Chambers Evans, Stéphanie Tremblay, Mireille Pineault et Linda Dubé. Le siège #2 est convoité par deux candidats: Dany Tremblay, ayant déjà occupé le poste de conseiller auparavant, et Johanne Savard.

Linda Dubé, Stéphanie Tremblay et Jane Chambers Evans devront obtenir le plus de votes si elles veulent reprendre leur place, puisque Daniel Mailloux, Sylvain Fortier et Fernand Villeneuve sollicitent respectivement les mêmes sièges qu’elles.

Sacré-Cœur

À Sacré-Cœur, les aspirantes à la mairie avaient annoncé leur intention de présenter leur candidature il y a près d’un mois. Lise Boulianne, sortante, et Marjolaine Gagnon, ayant déjà pourvu ce poste durant plusieurs mandats, sont toutes deux déterminées à réaliser le prochain mandat.

Guillaume Lavoie et Billy Hovington ne sont pas confrontés à une élection.

Au siège #2, trois candidats sont entrés dans la course: Marie-Chantal Dufour (sortante), Enrico Hovington et Georges-Albert Laprise tout comme au siège #3 convoité par la conseillère sortante Valérie Dufour, Germain Tremblay et Hébert Deschênes.

Deux autres sièges nécessiteront un vote des citoyens. Au #1, Nada Deschênes devra défendre son titre contre Lisette Dufour. Quant au #5, Janic Boisvert et Éric Tremblay lutteront pour le poste.

On s’approche de la parité

La présence des femmes est de plus en plus prônée en politique, notamment au niveau municipal. Le portrait qui se dégage de la fin du dépôt des mises en candidatures, au moment de passer sous presse, démontre qu’on s’approche de la parité en Haute-Côte-Nord, mais que les hommes demeurent plus nombreux.

Effectivement, parmi les candidats ayant déposé leur candidature, 56,1 % sont des hommes et 43,9 % sont de sexe féminin, tous postes confondus (maire/conseiller).

Le 1er octobre, les données provinciales du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation démontraient que 64,7 % des candidatures aux élections municipales étaient déposées par des hommes comparativement à 35,3 % pour les femmes.

La diminution de la parité empire si on compare seulement le poste de maire. Les candidates sont au nombre de 23,7 % seulement.

Pour la Côte-Nord, la proportion de candidatures féminines a toutefois augmenté puisqu’en 2017, elle atteignait 35,9 % alors qu’en 2021, elle s’élève à 38,2 %. C’est à Laval que la parité est le plus près d’être obtenue avec un pourcentage de 47,6 de candidatures de sexe féminin.

Partager cet article