Élections municipales : Micheline Anctil prête à relever les défis à venir

Par Johannie Gaudreault 1:30 PM - 12 octobre 2021
Temps de lecture :

Micheline Anctil sollicite un 4e mandat aux électeurs de Forestville.

La mairesse de Forestville, Micheline Anctil, est aussi passionnée qu’à ses premiers jours en politique municipale il y a 12 ans. Dynamique et présente pour ses concitoyens, elle souhaite continuer à relever les défis qu’amène le développement de sa communauté en sollicitant un quatrième mandat aux élections de novembre.

Micheline Anctil réside à Forestville depuis 44 ans. Originaire de Saint-Pamphile sur la rive sud, elle fait partie d’une famille politisée.

« Mon grand-père et plusieurs oncles se sont impliqués en politique municipale. Un de mes oncles a d’ailleurs été maire de Saint-Pamphile. Ça fait donc partie de ma vie depuis mon enfance », raconte-t-elle.

Dès son arrivée dans sa ville d’adoption, elle s’est impliquée dans la communauté.

« J’ai fondé la Maison des jeunes dans la première année et j’ai participé à la fondation de la Villa Forestville et Villa Desjardins dont je préside le conseil d’administration depuis 30 ans », divulgue la mairesse.

C’est en 2009, après une carrière florissante au CISSS de la Côte-Nord, que Mme Anctil est élue pour la première fois en tant que mairesse de Forestville.

« Mes 12 années d’expérience me permettent de connaître le monde municipal, ses lois et règlements, ses services et ses responsabilités, ajoute-t-elle. Je connais la machine gouvernementale, absolument nécessaire à la réalisation de grands projets. »

Depuis ses tout débuts, Micheline Anctil est présente tous les jours de la semaine pour ses concitoyens et elle place au cœur de ses préoccupations « l’intérêt du bien collectif de la population ».

« Je suis disponible, à l’écoute des besoins et des commentaires, tournée vers l’avenir et le développement », indique la candidate.

D’ailleurs, Micheline Anctil qualifie son bilan des dernières années d’enviable.

« Nous avons réalisé de grands projets, nous avons été chercher les subventions nécessaires pour réduire le fardeau des contribuables. Les taxes ont très peu augmenté : 3 sous en 10 ans alors que la valeur des propriétés se chiffre à plus de 175,3 M$ », rappelle-t-elle.

Si elle est élue à nouveau, la mairesse compte réaliser plusieurs projets, dont la majorité sont en cours, tels que la mise aux normes de l’aéroport, la réfection majeure du quai, la poursuite du projet de la 1re Avenue avec le réaménagement de la côte, la réfection du chemin Paul-Baie et son accès par la rue Verreault, la construction de 12 logements pour aînés autonomes, l’agrandissement du camping, l’installation de jeux d’eau, la reprise du service de traversier et plus encore.

Partager cet article