Expertise au quai de Portneuf-sur-Mer

Par Shirley Kennedy 9:00 AM - 27 Décembre 2021
Temps de lecture :

Une expertise sera réalisée au quai de Portneuf-sur-Mer grâce à une aide financière de la MRC de La Haute-Côte-Nord.


Par l’entremise de la Politique de soutien aux entreprises (PSE), le conseil des maires de la MRC de la Haute-Côte-Nord a accepté en séance extraordinaire tenue le 14 décembre d’accorder une somme de 10 000 $ à la Municipalité de Portneuf-sur-Mer afin que celle-ci puisse bénéficier de l’expertise d’une firme spécialisée en génie maritime. Ceci permettra aux élus portneuvois de prendre les décisions qui s’imposent pour l’avenir de l’infrastructure où se trouve également le bâtiment communément appelé la Marina.

Les employés syndiqués de la MRC s’entendent avec leur employeur
Le conseil de la MRC de La Haute-Côte-Nord a accepté , la recommandation du comité responsable de la négociation du renouvellement de la convention collective de ses employés syndiqués et du conseiller en ressources humaines. L’entente prévoit un contrat de travail d’une durée de cinq ans alors que les ajustements salariaux seront applicables dès le 1er janvier 2022. Le comité responsable de la négociation et le conseiller en ressources humaines ont partagé leur opinion avec les élus à l’effet qu’il s’agit de règlement gagnant-gagnant.

Bâtissons notre avenir
Dans le cadre du projet de bourses Bâtissons notre avenir dont le promoteur est la Société de développement de Sacré-Cœur, les élus du conseil des maires ont résolu de verser une aide financière de 10 000 $ à l’organisme par le biais de la Politique de soutien aux entreprises (PSE) de la MRC.

Expansion d’Aquaculture Indigène
Serge Pelchat d’Aquaculture Indigène de Longue-Rive, a déposé un projet dans le cadre de la Politique de soutien aux entreprises (PSE) pour l’expansion d’Aquaculture Indigène. Un montant de 16 000 $ a été accordé afin d’encourager cette initiative.

Système d’irrigation au Golf de Tadoussac
La Corporation BEST Golf de Tadoussac a fait une demande par l’entremise de la Politique de soutien aux entreprises de la MRC afin de se doter d’un système d’irrigation. Une somme de 20 000 $ a été accordée.

Restauration style foodtruck
Dans le cadre du Fonds local d’investissement/Fonds local de solidarité (FLI/FLS), à la majorité, les élus de la Haute-Côte-Nord ont accepté de verser une aide financière de 35 000 $ à Pierre Villeneuve de Sacré-Cœur, pour un projet de restauration style foodtruck. Le versement de l’aide financière est conditionnel à l’obtention d’une garantie immobilière de premier rang sur le foodtruck, de l’obtention d’une preuve de mises de fonds et d’une preuve de financement de tous les partenaires financiers. L’élu représentant la Ville de Forestville au conseil des maires Richard Foster, s’est prononcé contre l’adoption de cette résolution.

Contrôle de l’herbe à poux
Sur une base collective, le conseil de la MRC de La Haute-Côte-Nord a procédé à une demande d’aide financière dans le cadre du programme de la Stratégie québécoise de réduction de l’herbe à poux et des autres pollens allergènes (SQRPA) auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Cette initiative collective qui sera sous la responsabilité et la coordination de Marie-Michèle Couture, directrice du Service technique et de l’environnement de la MRC, permettra à la MRC de déployer un projet de contrôle de cette plante envahissante. Considérant que l’herbe à poux est maintenant présente sur la Côte-Nord, la Direction de la santé publique demande aux municipalités d’en faire une priorité d’intervention.

Dépotoirs clandestins
Le conseil des maires de la Haute-Côte-Nord a résolu d’appuyer la demande déposée par le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord afin de lancer le projet de nettoyage des dépotoirs clandestins sur le territoire de la MRC. Puisque la présence de dépotoirs clandestins est un problème connu sur le territoire de la Haute-Côte-Nord et que le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord (CRECN) a élaboré un projet en collaboration avec la MRC et que celui-ci répond aux besoins spécifiques de la région ainsi qu’aux capacités et expertises de la MRC dans le domaine, la MRC a déjà prévu les ressources humaines et financières à son budget 2022 entériné par le conseil. D’autant plus que les élus de la Haute-Côte-Nord estiment que le CRECN est « le meilleur organisme régional pour porter, coordonner les actions et agir à titre de promoteur auprès du programme de financement communautaire ÉcoAction, chapeauté par Environnement Canada.

Dotation
Le conseil des maires de la Haute-Côte-Nord a mandaté Paul Langlois, directeur général, à entreprendre toutes les démarches nécessaires afin de pourvoir le poste de conseiller en développement touristique. Ceci fait suite à l’obtention par la personne occupant ce poste, du poste de directeur du Service de développement économique de la MRC.

Partager cet article