Patinoires de nos villages : beaucoup d’activités au Parc récréatif de Longue-Rive

Par shirley
Patinoires de nos villages : beaucoup d’activités au Parc récréatif de Longue-Rive
Ce sont les adultes qui sont sur place qui assurent la surveillance de l’endroit. Les jeunes âgés de 12 ans et moins doivent obligatoirement porter un casque sur la patinoire.

Longue-Rive – La patinoire de Longue-Rive n’a rien à envier à ses voisines du territoire. Il faut avouer que c’est une douce revanche sur l’histoire pour les gens de l’endroit qui se souviennent sûrement de l’année 1971, alors que la toiture de l’aréna avait cédé sous le poids de la neige. Aujourd’hui, Longue-Rive possède une installation des plus modernes, annexée à un bâtiment pouvant accueillir les jeunes.

Milieu dynamique s’il en est un, le site du Parc récréatif de Longue-Rive offre une panoplie d’activités, que ce soit en hiver ou en été. C’est d’ailleurs ce qui le distingue: randonnées en raquettes, soirées disco pour les jeunes, glissades, il y en a pour tous les goûts.

Selon la directrice générale de la Municipalité de Longue-Rive, Hélène Boulianne, la patinoire du secteur St-Paul, n’existe plus depuis 1995 en raison de sa désuétude et de la non conformité du terrain pour la reconstruction.

Pour le secteur Sault-au-Mouton, la patinoire n’existe plus depuis environ 1988. « Après la fusion, le conseil avait demandé des prix pour l’excavation du terrain.  Dans le secteur où était celle dans le temps de St-Paul-du-Nord le coût était de 44 861 $ étant donné que le terrain est en glaise, alors que dans la rue Côté, l’estimé était de 16 976 $ ».

Donc pendant presque dix ans, soit de 1995 à 2003, les gens de Sault-au-Mouton et St-Paul-du-Nord n’auront accès à aucune patinoire.

Érigée sur la rue Côté dans le secteur Sault-au-Mouton depuis 2004, la patinoire de Longue-Rive fait la fierté de ses habitants. D’une superficie de 182 pieds par 78 pieds, elle est certes l’une des plus grandes surfaces extérieures de la Haute-Côte-Nord.

La bonne marche de l’infrastructure, qui est très achalandée, est dûe à la Corporation touristique et socio- économique de Longue-Rive qui administre le Parc récréatif.

L’entretien général est assuré par un employé de la municipalité qui s’occupe du déneigement des portes, bornes fontaines, entrées des bâtiments municipaux. L’employée qui s’occupe du bâtiment et du petit restaurant est embauchée par la Corporation touristique et socio- économique. La Municipalité verse 15 000 $ par an pour aider la Corporation à subvenir à l’entretien et à l’embauche de l’employée.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des