Service incendie: des vignettes pour sauver des vies

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 27 avril 2016
Temps de lecture :

Forestville – Marie-Pier Dufour du Service incendie de Forestville, a imaginé et dessiné les toutes nouvelles vignettes autocollantes qui seront distribuées sur le territoire desservi par le Service incendie de Forestville en juin prochain. Une première nord-côtière novatrice qui pourrait sauver des vies.

Constatant au fil des ans et des activités de prévention cette lacune auprès des personnes plus vulnérables, le département de prévention du Service incendie, a décidé de personnaliser des vignettes autocollantes permettant aux pompiers ou premiers répondants qui interviennent sur les lieux d’un sinistre, d’évaluer la présence d’enfants ou de personnes à mobilité réduite.

Une distinction nécessaire

« Il existe déjà des vignettes arborant un logo uniforme en Ontario, explique la préventionniste. Mais il n’y a pas de distinction entre les personnes à mobilité réduite et les enfants » .

Pour cette jeune maman, il était primordial de personnaliser cet outil qu’est la vignette et de faire la distinction qui s’impose. « Ce sont les deux types de personnes qui sont les plus vulnérables en cas d’incendie ».

Une tournée particulière

Il va de soi que la prochaine tournée de visites résidentielles qu’amorceront les agents de prévention en juin prochain, aura une signification particulière pour l’équipe du Service incendie de Forestville. Elle marquera la première année de distribution des fameuses vignettes créées par l’une des leurs pour la modique somme de 500 $.

Ainsi, pour l’An 1 des vignettes, œuvres de Marie-Pier Dufour, ce sont 250 chambres d’enfants et 50 vignettes arborant le logo des personnes à mobilité réduites qui seront distribuées. « Pour le projet de visites résidentielles de 2016, nous avons prévu effectuer 800 visites dans les résidences sur une période échelonnée sur dix semaines avec deux agents de prévention », précise Mme Dufour.

À ce jour, une dizaine de vignettes autocollantes ont déjà été distribuées pour les chambres d’enfant et une vingtaine pour les gens à mobilité réduite. « Si les personnes déménagent, la responsabilité incombe au propriétaire ou au nouveau locataire d’enlever ou de déplacer les vignettes qui peuvent se coller plusieurs fois et à partir de l’intérieur de la résidence », précise-t-elle.

Éventuellement, le but ultime de Mme Dufour est que toutes les résidences des municipalités desservies par l’entente intermunicipale du Service incendie de Forestville, soit de Colombier aux Escoumins, possèdent les vignettes appropriées aux personnes qui y vivent. Incessamment, elles seront disponibles auprès des bureaux municipaux concernés mais en attendant, les citoyens peuvent se rendre au bureau du Service incendie de Forestville situé à l’Hôtel de ville.

Partager cet article