Le bilan est positif pour la Caisse populaire Desjardins du Saguenay-Saint-Laurent

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 05 mai 2016
Temps de lecture :

Les Escoumins – La caisse populaire Desjardins du Saguenay-Saint-Laurent a tenu, le mardi 19 avril dernier, son assemblée générale annuelle, à la salle multifonctionnelle des Escoumins.

Plus de soixante-dix personnes, incluant le conseil d’administration et les employés, étaient présents à cette réunion. Sur l’ordre du jour, on pouvait y voir l’adoption du procès-verbal de la dernière assemblée générale annuelle, ainsi que le rapport du conseil d’administration et du conseil de surveillance. Pour le conseil d’administration, Gemma Brisson, présidente, a d’entrée de jeu annoncé que la caisse a enregistré des excédents d’exploitation de 832 000 $, ce qui représente une hausse de 53,8 % par rapport à l’année dernière.

Les revenus d’intérêt totalisent 5 165 000 $, une diminution de 5,2 % par rapport à l’an passé. La rigueur des membres de l’institution financière à l’égard de leurs engagements financiers, a permis à la Caisse de n’enregistrer aucune perte sur les prêts octroyés. Elle a même procédé au recouvrement d’une somme de 32 000 $. Quant aux autres revenus, ils totalisent 1 840 000 $, en baisse de 1,3 % par rapport au rapport de 2014. Les autres frais ont connu une baisse modérée dans l’ensemble, soit une variation de 2,5 % pour atteindre 4 649 000 $.

Au terme de l’année 2015, la Caisse a généré des excédents avant ristournes de 1 815 000 $, une hausse de 27,0 % par rapport à l’année précédente.
« Ces résultats témoignent de l’engagement des membres envers notre coopérative de services financiers. Ils reflètent également la saine gestion des affaires de la caisse », mentionne-t-elle.  Cette dernière a remercié, non seulement le conseil, mais également la directrice générale de l’institution, Lyne St-Pierre, tous les employés, ainsi que les 6 731 membres de la caisse.

États financiers

Lyne St-Pierre a présenté les états financiers de la caisse du Saguenay-Saint-Laurent ainsi que l’utilisation du Fonds d’aide au développement du milieu qui a pu bénéficier d’une somme appréciable de 200 000 $.  L’actif de la coopérative s’établit à 178 237 000$, ce qui signifie une hausse de 5,8 % par rapport à 2014. Le passif est de 157 231 000 $, représentant une croissance de 5,7 %. Finalement, les emprunts de la caisse ont diminué de 22 % et affichent maintenant  2 834 000 $.

Questions ou commentaires

S’est déroulée une période de questions très active de la part des membres de l’institution financière. Des membres ont fait d’ailleurs part de leurs inquiétudes face à l’avenir des centres de services. Un autre questionnement a été émis par rapport aux sondages qui permettent de connaître la satisfaction des membres. La présidente Gemma Brisson a mentionné : « On est une coopérative et tant qu’on est capable, on va garder nos services. Cependant, je ne suis pas devin, je ne peux pas savoir ce qui va se passer dans l’avenir. »

Partager cet article