Des groupes s’allient pour améliorer les conditions de vie des aînés

Par 12:00 AM - 07 juin 2016
Temps de lecture :

On aperçoit, de gauche à droite, Claudette Roussel, de la Table de concertation des aînés de la Haute-Côte-Nord, Micheline Anctil, Kathya Maloney, de la Table de concertation des aînés de la Manicouagan et Aurèle Barriault, de la table de concertation de la Minganie.

Baie-Comeau — La présidente de la Table régionale de concertation des aînés de la Côte-Nord (Table régionale), Micheline Anctil, a annoncé la création de l’Alliance, un regroupement régional d’organisations qui aura pour but d’encourager la coopération sur la question de l’amélioration des conditions de vie des aînés.

« Notre synergie, c’est de nous demander ce qu’on peut faire de plus pour améliorer les conditions de vie des aînés », a expliqué Micheline Anctil, lors d’une conférence de presse organisée lundi après-midi. Mme Anctil est consciente que beaucoup d’actions sont déjà menées à l’intention des personnes âgées sur la Côte-Nord. Elle espère que ce regroupement permettra de mettre les compétences et les idées de chacun au service de tous.

Selon la présidente, près de 200 organisations ont déjà été sollicitées pour participer à l’Alliance. Des élus et gestionnaires municipaux, des directions d’établissements publics et parapublics ainsi que des organismes communautaires auraient été rencontrés.

Ce projet tout frais en est à ses balbutiements. Un texte d’alliance doit encore être rédigé, mais une séance de co-signature est déjà prévue pour décembre prochain. La Table régionale et ses partenaires se sont fixé un objectif de trente signataires.

Bilan

Cela fait presque un an que la Table régionale s’est lancée dans une vaste mobilisation en faveur de l’amélioration des personnes âgées. Cette mobilisation a notamment permis de donner une formation sur les réalités des personnes vieillissantes à quelque 150 intervenants. Cette formation a vu le jour grâce à un partenariat entre la section Haute-Côte-Nord de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées et le service de formation continue du Cégep de Baie-Comeau.

Plusieurs rencontres de concertation se sont également tenues dans les MRC de la Haute-Côte-Nord, de la Manicouagan, de Sept-Rivières et du Golfe-du-Saint-Laurent. Selon les données de la Table régionale, près de 200 personnes ont participé à ces activités. Une consultation est prévue d’ici l’été pour la MRC de la Minganie.

Ces rencontres ont notamment pour but de partager des portraits des conditions de vie des aînés dans la région, réalisés par l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés de l’Université Laval « Il faut s’approprier ces données […] proposer des actions », croit Micheline Anctil.

La Table régionale et ses partenaires doivent se réunir lors d’un événement régional qui se tiendra à Sept-Îles, les 26 et 27 octobre prochains. « C’est à ce moment que tous les résultats de nos travaux seront dévoilés. L’évènement permettra de faire le bilan de ce grand processus de mobilisation, mais aussi de se projeter dans l’avenir pour mieux construire cette synergie si nécessaire pour faire face aux grands défis qui se présentent », précise la présidente de la Table régionale.

 

Partager cet article