Festival intime de musique classique : Un événement qui se veut tout en splendeur et volupté

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 12 juillet 2016
Temps de lecture :

Gino Quilico ouvrira le Festival ce mercredi 13 juillet.

Les Bergeronnes – C’est du 13 au 17 juillet 2016 à l’église des Bergeronnes qu’aura lieu le 11e Festival intime de musique classique.

Les spectateurs risquent fort de vivre des émotions à fleur de peau, que ce soit en écoutant la voix chaude et veloutée d’un grand baryton québécois de renommée internationale, ou encore à travers le son du hautbois, du clavecin ou de la viole de gambe. L’Odyssée artistique nous convie à des concerts intimes, des rencontres et des ateliers publics pendant toute la semaine.

Le mercredi 13 juillet sera la grande soirée d’ouverture à partir de 20 h. Cette année, le festival commence en lion avec Gino Quillico, baryton lyrique québécois ayant déjà triomphé à la Scala de Milan et au Metropolitain Opéra de New-York, entre autres. Il nous transportera dans un monde de rêve grâce à sa voix généreuse et ses talents d’interprète. Il entonnera des grands airs d’opéra ainsi que des chansons du répertoire français et populaire, accompagné par son pianiste Dominique Boulianne.

Le jeudi 14 juillet à 20 h, place à Guillaume Boulianne et Mélissa Dufour. Chaque année l’Odyssée artistique, en collaboration avec le Conservatoire de musique du Saguenay, offre une bourse à des étudiants passionnés de musique, et ce sont les deux boursiers 2016 qui se produiront. Guillaume (alto) et Mélissa (piano) vont nous délecter de leur répertoire impressionniste français (Fauré, Debussy, Ravel).

Vendredi 15 juillet à 20 h un grand artiste, Hermel Bruneau viendra jouer du clavecin et de la viole de gambe, deux instruments rares et passionnants. Avec son répertoire tiré principalement de l’époque baroque, il nous fera vire une magnifique soirée.

Le lendemain matin à 10 h, nous retrouvons Hermel Bruneau qui offre un atelier public pour faire découvrir le clavecin. Ce sera l’occasion parfaite pour comprendre cet énigmatique instrument, et de voir de plus près la viole de gambe. L’atelier est gratuit, mais les contributions volontaires sont les bienvenues, et seront remises à l’artiste.

Le samedi 16 juillet à 20 h, ce sera la prestation d’un talentueux duo composé de Vincent Boilard, hautboïste nouvellement nommé premier hautboïste de l’Orchestre symphonique de Montréal, et d’Olivier Hébert-Bouchard, pianiste. Les deux complices nous offriront des variations autour du hautbois.

Dimanche 17 juillet à 10 h, on nous convie à la messe des artistes, pendant laquelle on pourra se laisser bercer par la musique sacrée et arrêter le temps qui court. Suivra le brunch dominical chez les restaurateurs participants. Et finalement à 20 h, le Bouquet Nord-Côtier nous fera connaître et jouir des talents d’artistes de la région tels que : Sylvain Langlois (saxophone), Nicole Maltais (piano), Jean-Yves Morneau (ténor), Jasmine Perron (violon) et Nathalie Ross (clavecin et piano).
Tous les soirs après les concerts, l’événement « Arts-d’œuvres » invite à la gourmandise, avec des brioches de la Boulangerie « La P’tite cochonne », des œuvres d’artistes de la région (collection de la MRC) et des discussions avec les musiciens de la soirée.

Cette année c’est le 22 octobre à 20 h qu’un spectacle fera écho au festival avec la prestation de la pianiste Andréa Tremblay-Legendre.

Partager cet article