L’été bien chargé de Linda Isabelle

Par Jacqueline Richer
L’été bien chargé de Linda Isabelle

Forestville – Avec sa participation à l’exposition L’art naïf m’allume, l’artiste-peintre de Forestville, Linda Isabelle, ajoute encore une corde à son arc.

Celle qui a été élue Choix du public 2016 à l’issue du Symposium de Prévost qui se déroulait du 27 au 31 juillet dernier, ne s’est pas assise sur ses lauriers au cours des derniers mois. Linda Isabelle a participé à plusieurs expositions et symposiums dont celui de Prévost où près de 80 peintres étaient présents. « Je tiens à remercier les visiteurs pour leurs votes qui m’ont permis de remporter le choix du public. C’est pour moi une très belle reconnaissance et ça me fait chaud au cœur de savoir que les gens aiment et apprécient mon travail. Merci de me permettre d’évoluer dans mon art… », a-t-elle mentionné sur sa page Facebook.

L’art naïf apprivoisé

L’artiste-peintre Linda Isabelle, bien connue des Forestvillois, est une autodidacte qui peint depuis plus de 20 ans, mais travaille l’art naïf depuis environ 4 ans. C’est à force de chercher son style qu’elle a effectué un retour au travail de sa jeunesse. Il y a un peu de folie dans ses œuvres, qui sont très colorées et ses personnages ludiques.
C’est ainsi qu’elle s’est jointe à Christine Genest de Cap-Santé, Kim Veilleux de Lévis, Isabelle Desrochers de Québec, Renald Brisebois de Québec et Zabel de Champlain, 6 artistes d’art naïf, qui exposaient à la Galerie Christine Genest, artiste peintre, du 1er au 31 juillet dernier, pour l’exposition L’art naïf m’allume. Les artistes présentaient 6 lampes sorties de leur imaginaire ainsi que des tableaux de leurs plus récentes collections. Par ailleurs, l’humoriste Mario Jean a participé à la création d’une lampe collective qui a fait l’objet d’une vente de billets dont les profits ont été entièrement remis à la Fondation Mira.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des