Un seul service incendie en HCN: une utopie?

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 24 août 2016
Temps de lecture :

Pour une troisième fois, le conseil des maires de la MRC de La Haute-Côte-Nord s’est prononcé sur la réalisation d’une étude afin de déterminer les coûts réels pour l’unification d’un seul et unique Service des incendies étendu à toutes les municipalités de La Haute-Côte-Nord.

La demande a été faite par le maire des Bergeronnes, Francis Bouchard, lors de la séance régulière du conseil des maires tenue le 16 août.

La préfète Micheline Anctil a demandé le vote pour aller de l’avant dans ce dossier.

La mairesse de Sacré-Cœur, Marjolaine Gagnon, s’est prononcée contre le projet d’étude tandis que Maryline Gagné, conseillère de Tadoussac et représentante du maire Hugues Tremblay, a préféré s’abstenir.

Des démarches seront entamées afin de vérifier la possibilité que cette étude soit financée entièrement ou en partie par le gouvernement du Québec.

Quant à la farouche opposition de la mairesse de Sacré-Cœur à l’éventualité de réunir toutes les municipalités pour un seul Service des incendies, Mme Gagnon a mentionné que son Service des incendies se portait très bien et qu’il n’était pas dans ses intentions d’y changer quoi que ce soit. Cependant, la mairesse de Sacré-Cœur a promis d’en parler à son conseil municipal.

Quant au maire des Bergeronnes, il a convenu que tout allait bien avec ses partenaires, soit les municipalités de Tadoussac et de Sacré-Cœur, mais qu’il désirait connaître les coûts.

Partager cet article