Violence sexuelle faite aux femmes : on vous croit !

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 15 septembre 2016
Temps de lecture :

Forestville – Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) souligne, le vendredi 16 septembre 2016, la 35e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes sur le thème : On vous croit.

Tous les spécialistes et membres du Regroupement s’entendent pour dire que le dévoilement constitue un obstacle difficile pour les victimes. Il faut leur offrir des choix, un soutien adéquat, une écoute attentive, selon leurs besoins et leur rythme, pour les aider à reprendre du pouvoir sur leur vie. Dans les CALACS, 75% des demandes d’aide sont liées à l’inceste ou à des agressions commises pendant l’enfance ou l’adolescence. Aussi, 91 % des agresseurs sont connus des victimes. Et 50 % des victimes attendent plus de 13 ans avant de demander de l’aide en raison de la honte, de la peur et de la culpabilité.

Pour leur venir en aide, il faut d’abord les croire lors d’un dévoilement. Le thème de cette année poursuit la campagne lancée en 2015 avec le #OnVousCroit. Le Regroupement a développé 12 attitudes aidantes pour guider l’aide et le soutien à leur offrir.

En cette journée de solidarité, un attention particulière est faite aux femmes autochtones qui élèvent leurs voix contre la violence envers leur sœurs mais également aux femmes qui vivent différents contextes de vulnérabilité accentuant les risques d’agressions sexuelles que ce soit en raison d’un statut d’immigration précaire ou d’une situation de handicap ou des préjugés face à leur appartenance culturelle ou à leur orientation sexuelle.

La Journée d’action contre la violence sexuelle du 16 septembre 2016, est un des moyens qu’elles ont choisi pour sensibiliser le public sur la problématique des agressions sexuelles. À Baie-Comeau, une course de couleurs aura lieu le vendredi 16 septembre 2016, à 14 h, au Parc Manicouagan. Le CALACS, en collaboration avec le Groupe Femmes en Mouvement, veut faire de cet événement un moment festif pour sensibiliser à la problématique de la violence sexuelle.

Le CALACS organise une course/ marche de couleurs de 3 km. Le but de cette course n’est pas de tout courir et encore moins de gagner. Les mots d’ordre sont : Plaisir, couleurs et solidarité. À tous les demi-kilomètres, des bénévoles lanceront de la poudre colorée non dommageable pour la santé et l’environnement sur les coureurs vêtus de blanc. Le but de la course est de terminer le plus coloré possible. Un lancement de poudre coloré par tous les participants en même temps clôturera cette activité.

 

Partager cet article