8e édition du Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord : un événement unique en son genre au Québec

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 16 septembre 2016
Temps de lecture :

Pierre Verville sera à nouveau le parrain de l’événement.

Tadoussac – Le Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord tiendra sa 8e édition du 16 au 18 septembre dans la région de Tadoussac. Cette grande fête de la faune ailée est devenue un rendez-vous incontournable pour les amants de la nature et ornithologues de partout au Québec. Réunissant plusieurs activités gratuites s’adressant à toute la famille ainsi qu’aux plus passionnés des observateurs d’oiseaux, le Festival des oiseaux migrateurs propose une programmation riche et unique.

C’est avec fierté que le Festival des oiseaux migrateurs annonce que Pierre Verville est à nouveau le parrain de l’événement. En plus d’être humoriste, imitateur et comédien, Pierre Verville est aussi un passionné d’oiseaux depuis plusieurs années. Il présentera d’ailleurs deux épisodes complets de la deuxième saison de la série documentaire « Fou des oiseaux » qu’il animera cet automne à l’antenne de la chaîne UNIS Tv.

Ce visionnement exclusif aura lieu dans le cadre de la Soirée conférence, le samedi 17 septembre à 19 h 30, au cours de laquelle Michel Robert, biologiste à Environnement et Changement climatique Canada, viendra dévoilera pour la première fois au grand public les résultats du 2e Atlas des oiseaux nicheurs du Québec. Ce projet d’envergure, d’une durée de 5 ans, a mobilisé des milliers de personnes à travers la province. Il y sera question de bénévoles exceptionnels, de découvertes étonnantes et d’odyssées en région éloignée.

Un programmation unique

Le Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord est le seul événement au Québec portant sur la faune ailée qui n’est pas exclusivement dédié à la sauvagine (canard, bernache ou oie des neiges). Le secteur de Tadoussac est en fait situé sur l’un des plus importants corridors de migration du nord-est de l’Amérique du Nord. À chaque année, c’est plusieurs centaines de milliers d’oiseaux qui utilisent la rive nord du Saint-Laurent pour se diriger vers leurs aires d’hivernage. Les dunes de Tadoussac constituent à cet effet le meilleur site au Québec pour observer les rapaces en migration. Grâce à une série de conférences, d’activités d’interprétation et d’excursions offertes par des ornithologues chevronnés, il sera possible de découvrir une grande diversité d’espèces et d’en apprendre davantage sur le comportement et la biologie des oiseaux.

Des activité à ne pas manquer

Le festival offre à chaque édition de nouvelles activités ou bonifie celles existantes. Parmi celles à ne pas manquer, notons :
• Les activités de découverte aux dunes de Tadoussac : démonstrations de baguage et observation des rapaces migrateurs. Samedi et dimanche de 7 h à midi;
• 2 conférences inédites et gratuites à Tadoussac dont une présentation portant sur l’étonnante migration du Pluvier grand-gravelot, le dimanche à 10h;
• Le vendredi à 19 h 30, une présentation du documentaire canadien « The Messenger » portant sur la situation des passereaux migrateurs et projeté uniquement à Montréal et Québec cette année.

 

Partager cet article