Le suicide n’est pas une option

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 27 janvier 2017
Temps de lecture :
Photo iStock

Photo iStock

Baie-Comeau – La 27e Semaine nationale de prévention du suicide se déroulera du dimanche 29 janvier au samedi 4 février 2017. Partout au Québec, des milliers de citoyens se mobiliseront pour la cause et les Nord-Côtiers sont invités à faire de même.

« En 2017, des gens en provenance de tous les milieux et de toutes les clientèles seront ciblés par le slogan Le suicide n’est pas une option. Celui-ci rappelle que le suicide ne doit plus être considéré comme une réponse à la souffrance. Il invite également à prendre position et à nous engager collectivement pour la cause. C’est ensemble, en étant à l’écoute et en agissant en tant que communauté solidaire, que nous arriverons à renforcer le filet humain autour des gens vulnérables », ajoute d’emblée la directrice générale du Centre de prévention du suicide de la Côte-Nord, Gladys Tremblay.

Cette campagne est ambitieuse. Elle vise à la fois à sensibiliser les citoyens et les décideurs à l’ampleur du problème et aux moyens de le réduire, à augmenter la connaissance des ressources d’aide dont la ligne 1-866-APPELLE, disponible partout au Québec 24h/7j, et finalement mobiliser la population autour de l’affirmation Le suicide n’est pas une option dans une optique de changement de culture face à la problématique.

Actions de prévention

Dans un souci d’efforts collectifs et parce que le suicide est l’affaire de tous, le CPS Côte-Nord a sollicité, dans les derniers mois, les concessionnaires automobiles et les garages de la région de la Manicouagan. Ces derniers sont invités à apporter une aide financière tout au long du mois de février et ainsi accroitre la visibilité de la ligne 1-866-APPELLE dans leur entreprise.

« De plus, pour une 6e année, l’organisation du Drakkar de Baie-Comeau a accepté de s’associer au CPS Côte- Nord afin de tenir un match thématique sur la prévention du suicide. Le 4 février prochain alors que le Drakkar rencontrera les Huskies de Rouyn-Noranda, l’équipe du CPS tiendra un kiosque tout en informant et en remettant du matériel promotionnel aux partisans de l’équipe », ajoute Mme Tremblay.

Également, un envoi massif à de nombreuses organisations en tout genre a été réalisé au début du mois de janvier sollicitant leur implication à souligner l’événement. Dans ces courriels, des activités étaient suggérées pour favoriser la sensibilisation à la prévention du suicide et à l’importance de prendre soin de sa santé mentale. Du matériel promotionnel a également été acheminé sur commande. Finalement, depuis quelques années déjà, l’épingle à linge avec l’inscription « T’es important-e pour moi » est utilisée comme symbole partout au Québec lors de la SPS pour créer une chaîne humaine. « Nous invitons donc les gens à créer eux-mêmes leurs propres épingles et à les remettre à des personnes en prenant soin de dire à celles-ci qu’elles comptent pour eux », suggère Gladys Tremblay.

Il est aussi possible de se rendre sur la page Facebook du CPS Côte-Nord (www.facebook.com/CPSCoteNord) pour utiliser l’épingle virtuelle. Il est possible de composer 1 866 APPELLE : une ligne d’aide pour les gens vulnérables. La Semaine de prévention du suicide est l’occasion de rappeler que de l’aide professionnelle existe pour les personnes qui ont des pensées suicidaires, leurs proches et les endeuillés par suicide.

Partager cet article