Martin Ouellet prendra le pouls des PME du Québec

Par 12:00 AM - 03 février 2017
Temps de lecture :
« On veut arriver en 2018 avec un Plan PME dans notre programme, parce que c’est par ces PME que se fait le développement régional », souligne Martin Ouellet, qui fait partie, avec ses collègues Mireille Jean et Alain Therrien, de l’équipe Priorité PME du Parti Québécois. Photo archives Le Manic.

« On veut arriver en 2018 avec un Plan PME dans notre programme, parce que c’est par ces PME que se fait le développement régional », souligne Martin Ouellet, qui fait partie, avec ses collègues Mireille Jean et Alain Therrien, de l’équipe Priorité PME du Parti Québécois. Photo archives Le Manic.

Baie-Comeau – Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, sera l’un des trois membres de l’équipe Priorité PME mise en place par le Parti québécois pour identifier des mesures facilitant le développement des petites et moyennes entreprises dans la province.

 

« On veut arriver en 2018 avec un Plan PME dans notre programme, parce que c’est par ces PME que se fait le développement régional », souligne Martin Ouellet.

Avec ses collègues Mireille Jean (Chicoutimi) et Alain Therrien (Sanguinet), le député de René-Lévesque aura le mandat de parcourir le Québec afin d’aller à la rencontre des PME, d’identifier les irritants et de proposer des solutions.

« On se rend chez eux. On s’en va sur le terrain, dans les des PME. […] C’est eux qui décident le meilleur endroit et le meilleur moment pour eux et on va se rendre disponible », indique M. Ouellet.

Réduire la paperasse

La création de l’équipe Priorité PME va dans le sens des engagements pris par le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, lors de la course à la chefferie. Il avait notamment affirmé qu’il voulait faire de son parti celui des PME et réduire la paperasse pour les entreprises.

« Il y a beaucoup de règlements qui sont des freins au développement des entreprises. On a plusieurs propositions qu’on veut tester auprès des entreprises », explique Martin Ouellet.

Parmi les idées évoquées par le député, ne pas imposer les gains supplémentaires d’une entreprise qui commence à exporter pour la première année, puis appliquer une imposition progressive les années suivantes, faire le ménage dans les règlements afin d’éliminer ou modifier ceux qui sont obsolètes, limiter le nombre de nouveaux règlements que le gouvernement peut imposer sans en éliminer et modifier les pratiques afin que les entreprises n’aient à envoyer leurs documents qu’une seule fois au gouvernement plutôt qu’à plusieurs ministères différents.

« Une seule fois suffit. On envoie une seule fois au gouvernement, à lui ensuite de l’envoyer aux instances qu’il juge pertinentes », estime Martin Ouellet.

À la rencontre des villes

L’équipe de Priorité PME ira également à la rencontre des villes pour observer leurs pratiques aidantes pour les PME. « On va aller voir les villes les plus performantes en matière de support et d’aide à leurs entreprises. On veut voir les bonnes pratiques, qu’est-ce qui fait le succès », mentionne le député, évoquant entre autres Victoriaville.

Selon Martin Ouellet, ses collègues et lui forment une équipe qui sera en mesure de couvrir les enjeux des PME, de par leur expérience passée d’entrepreneurs. « Moi, j’ai plus le côté du développement économique régional. Mireille touche à l’innovation et à la productivité. Alain […] couvre le volet de Revenu Québec, la règlementation, ce qui touche à la macroéconomie », indique-t-il.

La tournée de consultation devrait débuter bientôt. Un site Web devrait également être créé pour obtenir les commentaires et idées des PME de la province.

 

Partager cet article