Boréal Loppet: des conditions idéales pour la 13e édition

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 19 février 2017
Temps de lecture :

Forestville – Les années se suivent mais ne se ressemblent pas pour le Boréal Loppet de Forestville. En effet, les organisateurs et participants ont bénéficié de conditions exceptionnelles hier à l’occasion de la 13e édition dominée par les athlètes de la Manicouagan. Ce sont environ 200 participants qui ont pris part à ce rendez-vous familial par excellence dans les différentes catégories en place, tandis que le traditionnel souper a attiré au-delà de 250 convives.

Sous la formule Coupe du monde, une première dans l’histoire du Boréal Loppet, l’événement a ravi autant les athlètes de haut niveau que les fondeurs d’occasion par les conditions de glisse idéales et la qualité de prestation du comité organisateur sous la présidence d’Éric Maltais.

Dans le style libre 48 km, Rudy Brochu de Baie-Comeau a ravi le titre chez les 18-39 ans (2:38:01,38) tandis que Danielle Pedneault de Pointe-aux-Outardes a fait de même chez les femmes (02:44:51,63). Le Septilien Alain Plante a réussi le meilleur temps chez les hommes 40 ans et plus (02:32:37,54). Au 40 km classique, la délégation baie-comoise a dominé le podium avec Patrick Bellemare au premier rang (02:38:15,13) et Ian Beaulieu en 3e place (03:29:33,12). Toujours de Baie-Comeau, Jimmy Coll a remporté l’épreuve du Fat Bikes 24 km chez les hommes avec un chrono de 01:41:17,16. Le Forestvillois Styve Gagnon a obtenu une 2e place au 32 km style libre chez les hommes 18-39 ans alors qu’il a complété le parcours en un peu plus d’une heure quarante-cinq minutes, tandis que sa compatriote Nancy Therrien est montée sur la 3e marche du podium au 32 km classique.

Pour visualiser les résultats complets, rendez-vous sur le lien suivant: http://gestionspact.ca/resultats/2017/boreal-loppet/#0_D50FB7

 

Partager cet article