Un créneau à développer en Haute-Côte-Nord

Par Karianne Nepton-Philippe

Les Escoumins – Le tout premier salon Par et Pour la Femme a été concluant. C’est du moins le constat effectué par le comité organisateur composé de huit femmes dynamiques qui se sont donné corps et âmes pour la réussite de l’événement tenu les 19 et 20 mai au Centre sportif Charles-Édouard-Boucher et à la salle multifonctionnelle des Escoumins.

Dans un décor invitant, une trentaine de kiosques étaient installés sur la glace du Centre sportif Charles-Édouard-Boucher pour accueillir les quelque 300 personnes qui ont défilé au cours des deux jours. Le vendredi soir, la présidente du comité organisateur Josée Girouard a officiellement ouvert le premier Salon Par et Pour la Femme en compagnie du préfet de la MRC de La Haute-Côte-Nord, Donald Perron et du maire des Escoumins, André Desrosiers. Au cours de la journée du samedi, l’achalandage était à son meilleur alors que la population s’est manifestée en grand nombre pour visiter les kiosques et assister aux différentes activités. Les parades de mode des boutiques Elle et Jumaje ont été fort populaires auprès de la gent féminine. Notons la présence du Kiboikoi pour le café et la nourriture ainsi qu’un service de bar offrant plusieurs rafraîchissements, dont le cocktail de la femme, en plus d’un joli bar à bonbons.

Conférences appréciées

Le samedi, tout au long de la journée, il y a eu des ateliers-conférences de Caroline Jean, nutritionniste, du Cercle des fermières, de la Maison l’Amie d’Elle, de Joëlle Pierre d’Archéo-Topo, de la Pharmacie Brunet des Escoumins, de la sommelière Susana Ochoa, de l’APIC Côte-Nord, de l’Alliance des Femmes, de l’auteure Christine Gilliet, de Sylvie Michaud, technicienne en hygiène et soins des pieds, et Moïra Deschênes qui a fait une démonstration du bronzage en spray. Les moments forts de cette journée ont certes été la conférence de Micheline Anctil, mairesse de Forestville, qui a permis de faire connaître aux gens la femme derrière la politicienne, ainsi que la conférence de Jeanick Fournier, intitulée « Un pur bonheur ». Les personnes qui y ont assisté ont vécu un grand moment d’émotions devant cette femme qui a parlé de sa démarche d’adoption de ses deux enfants atteints de trisomie. De plus, elle a chanté la pièce « Mes enfants, mes amours ».

Une soirée mémorable

Samedi soir, tout a été transporté à la salle multifonctionnelle des Escoumins, pour le souper-spectacle hommage aux femmes de la Haute-Côte-Nord. Notons deux cents personnes présentes à cette belle soirée. Tous ont apprécié la performance de la chanteuse Jeanick Fournier qui a rendu hommage à Céline Dion ainsi que le grand dévoilement de la gagnante du concours « Transfo Beauté ». Six femmes remarquables ont été honorées par leur municipalité respective, un autre des grands moments de ce premier Salon Par et Pour la Femme.

À l’an prochain!

Bien qu’il soit encore trop tôt pour évaluer les points forts et points faibles de l’activité, le comité organisateur était très satisfait de l’événement dans son ensemble. « Il y a vraiment eu un bon déroulement et les gens du comité ont pensé à tout », déclare Claudine Roussel, membre du comité organisateur. Cette dernière nous annonce officiellement une deuxième édition pour 2018. Rappelons que cet événement a été rendu possible grâce à la Municipalité des Escoumins et la Politique de soutien aux projets structurants de la MRC de la Haute-Côte-Nord ainsi qu’au travail du comité organisateur.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des