Légère hausse de taxes foncière aux Bergeronnes

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 01 février 2018
Temps de lecture :
Les élus des Bergeronnes ont établi leurs priorités budgétaires pour l’année 2018 dont une somme de 465 645 $ sera consacrée en loisirs et culture, incluant le camping municipal Bon-Désir. Photo courtoisie Patrice Noël

Les élus des Bergeronnes ont établi leurs priorités budgétaires pour l’année 2018 dont une somme de 465 645 $ sera consacrée en loisirs et culture, incluant le camping municipal Bon-Désir. Photo courtoisie Patrice Noël

Les Bergeronnes – Les élus des Bergeronnes ont adopté le budget 2018 en séance régulière du conseil municipal tenue le 15 janvier dernier. Parmi les faits saillants, la taxe foncière générale qui passe de 1,73 $ à 1,78 $ du 100 $ d’évaluation, tandis que c’est le statut quo pour les services d’eau, d’égout et d’ordures qui demeurent respectivement à 150 $, 95 $ et 198 $.

C’est un budget de 1,9 M$ pour l’année 2018 qui permettra à l’administration municipale d’investir notamment 465 645 $ en loisirs et culture incluant le camping, 181 108 $ seront dédiés à la sécurité publique, 267 244 $ dans le secteur des transports, machinerie et véhicules tandis que l’hygiène du milieu requiert une somme de 201 441 $. En santé, bien-être (logement social) et tourisme, Les Bergeronnes investira 18 588 $ en 2018. Au chapitre des autres activités de financement, une somme de 197 195 $ est prévue au budget. Les frais de financement amputent le budget d’un montant de 75 051 $ tandis que l’administration générale et l’édifice municipal nécessitent des dépenses de 406 016 $.

Revenus
Au chapitre des revenus, la taxe sur la valeur foncière générera 741 820 $, la tarification pour les services municipaux permet un revenu de 193 653 $, les paiements tenant lieu de taxes rapportent 266 346 $ alors que les autres services rendus incluant le camping engendrent des bénéfices de 566 467 $. À titre de transferts, ententes de partage de frais, une somme de 152 145 $ sera versée dans les coffres de la Municipalité en 2018.

C’est 59 % du budget 2018 qui est consacré aux dépenses, 36 % aux charges salariales et sociales et 5 % au remboursement de la dette.

Le fardeau fiscal d’un propriétaire d’une résidence unifamiliale moyenne évaluée à 90 000 $ est majoré de 45 $ par rapport à 2017, passant de 2 000 $ à 2 045 $.

Partager cet article