Meilleur bilan qu’anticipé pour la Caisse du Centre

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 04 mai 2018
Temps de lecture :
Les administrateurs qui ont présidé cette 5e assemblée générale annuelle en compagnie du directeur général (2e à partir de la gauche), Guylain Tremblay. Magella Bouchard, conseil de surveillance, Lyne Deschênes présidente, Sonia Leclerc, agente à l’accueil et Camille Gagnon. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Les administrateurs qui ont présidé cette 5e assemblée générale annuelle en compagnie du directeur général (2e à partir de la gauche), Guylain Tremblay. Magella Bouchard, conseil de surveillance, Lyne Deschênes présidente, Sonia Leclerc, agente à l’accueil et Camille Gagnon. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Longue-Rive – L’assemblée générale annuelle de la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord tenue à Longue-Rive mardi dernier, a permis à la trentaine de membres présents de constater la bonne performance de leur institution financière au terme du 5e rapport annuel.

Toujours à l’intérim de la direction générale de l’institution, Guylain Tremblay a présenté un bilan « très satisfaisant », compte tenu des 20 derniers mois qui ont suivi la fermeture de trois centres de services, et qui furent plutôt difficiles pour la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord.

Ainsi en 2017, la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord a enregistré des excédents d’exploitation de 339 000 $, comparativement à 146 310 $ l’an dernier. Ce qui indique, tel que mentionné par la présidente du conseil d’administration Lyne Deschênes, « que la saine gestion jumelée à l’utilisation par les membres des produits et des services de la Caisse, entraînent un effet positif direct sur sa rentabilité ».

Excédents à répartir

Les membres présents à l’assemblée générale ont accepté la recommandation du conseil d’administration, à l’effet que les excédents de 373 000 $ soient répartis comme suit: 7 522 $ dans les intérêts sur les parts, 258 678 $ dans les Réserves et 106 800 $ dans le Fonds d’aide au développement du milieu.

Bilan

L’actif de la Caisse s’établit 102 353 000 $, une hausse de 5,4 % par rapport à l’an passé. Les prêts aux particuliers et aux entreprises s’établissent à 80 783 000 $ en augmentation de 10,8 %. Le passif de la Caisse est de 91 275 000 $, affichant une croissance de 5,4 %. Les dépôts totalisent désormais 84 741 000 $, une variation à la hausse de 2,8 %, tandis que les emprunts de la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord, ont augmenté de 78,6 % et se chiffrent maintenant à 4 424 000 $.

Fonds d’aide au développement du milieu

Constitué grâce à une partie de la ristourne des membres qui acceptent d’y contribuer, le Fonds d’aide au développement du milieu est un levier important utilisé par la Caisse pour soutenir la vitalité socioéconomique de la communauté. En 2017, 43 293 $ ont été remis pour réaliser de nombreux projets, dont en voici quelques-uns: Festivent de Longue-Rive, CAB Le Nordest, CJE/Jeunes au travail, Festival de la famille, CJE/Coopérative Jeunesse de services, Camping de Portneuf-sur-Mer, Boréal Loppet, Sentier de Noël, Centre d’activités HCN et Bourses d’études.

Nouveautés et distinctions

Un guichet nouvelle génération et un guichet express remplaceront les actuels guichets automatiques situés au siège social à Forestville en novembre prochain. Parmi les distinctions à souligner, mentionnons l’excellente performance de Majorie Forest et Chantale Dugas, conseillères en financement hypothécaire qui ont figuré parmi des 10 finalistes pour les caisses classe 1 et 2 au gala régional. De plus, la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord a remporté le trophée pour la meilleure amélioration au niveau de la satisfaction des membres, de la croissance des affaires et la productivité classe 1-2 lors de ce gala.

Élections

Et finalement sans grande surprise, les dirigeants sortants Estelle Garon, Sonia Demers, Nicole Pellerin et Raymond Brochu (conseil de surveillance), ont tous été réélus à leur poste sans opposition.

Questions

La présidente de l’institution Lyne Deschênes, a confié au Journal que les mesures d’accompagnement instaurées en 2016 lors de la fermeture des centres de services n’ont pas été utilisées tel que souhaité. Une membre de l’institution a déploré lors de l’assemblée générale, que malgré les promesses de la Caisse quant à une entente de liquidités disponibles dans un marché d’alimentation de Longue-Rive, celle-ci n’était pas respectée par le marchand en question. La présidente a promis de faire le suivi à ce sujet.

Partager cet article