Les Denis Drolet font la pluie et le beau temps au Centre des Arts

Par Karianne Nepton-Philippe
Les Denis Drolet font la pluie et le beau temps au Centre des Arts
(Photo : Journal Haute-Côte-Nord)

Baie-Comeau – Le duo humoristique Les Denis Drolet était de passage à Baie-Comeau le lundi 13 mai dernier pour présenter son plus récent spectacle, En attendant le beau temps, au Centre des Arts de Baie-Comeau. En entrevue au journal, les humoristes ont confié travailler sur un projet de film qui pourrait voir le jour d’ici 2020-2021.

Ayant été contraint de reporter le spectacle initialement prévu le 1er mars dernier en raison de la fermeture de routes, inutile d’ajouter que le titre du spectacle ne pouvait davantage se prêter à la deuxième tentative nord-côtière du duo. « On est contents d’être de retour sur la Côte-Nord parce qu’on ne voulait pas annuler ces spectacles-là », affirme Sébastien Dubé, alias Denis Barbu. Ce spectacle est leur quatrième en tout près de vingt ans de carrière et il est approprié de dire que c’est le plus affirmé à ce jour. « Ça n’a pas de bon sens à quel point on est heureux dans ce spectacle-là. On fait ce qu’on veut et ce qu’on aime puissance mille », mentionne Vincent Léonard, alias Denis Palettes. « C’est aussi le show le plus assumé parce qu’après 20 ans de carrière, on ne cherche plus à plaire, on n’a plus rien à prouver, on le fait pour nous », ajoute Sébastien. Tandis qu’aujourd’hui Sébastien et Vincent ont délaissé les personnages très caricaturés en entrevue, ceux-ci sont tout de même toujours de mise sur la scène. Même si les habits bruns et Just-to-by-my-love sont au rancart, ce spectacle plus simplifié transporte encore l’auditoire dans l’univers chaotique des Denis Drolet.

« Il faut que tu saches dans quoi tu t’embarques, mais si tu aimes les personnages et l’univers à la base et que tu veux être shaké, c’est parfait », ajoute Sébastien. En effet, le spectacle s’adresse aux amateurs du genre d’humour des Denis Drolet et à ceux qui les connaissent bien. Il faut aimer être secoué, être perdu, mais rire aux éclats à des blagues qui semblent trop absurdes ou grivoises au premier regard. Puisque même s’il y a un thème derrière tout ça, on s’en va vraiment n’importe où. « Au Québec, on attend le beau temps environ 10 mois par année et on attend aussi le beau ailleurs dans le monde. Nous on essaie de trouver quoi faire pendant ce temps-là », explique Sébastien Dubé.

Un projet de film

Les deux humoristes sont très occupés. Non seulement sont-ils en tournée avec leur spectacle à travers la province jusqu’au printemps 2020, mais ils sont également de la présente mouture des fantastiques à la radio, dans l’émission Véro et les Fantastiques. On peut également les voir et les entendre régulièrement comme invités dans différents podcasts sur le Web, comme Sous Écoute ou Wagner, où ils offrent du contenu beaucoup plus déjanté pour leurs vrais fans. De plus, même si plusieurs souhaitent un retour de leur vieille émission de marionnettes, ce qui n’arrivera pas, Les Denis Drolet confirment l’avancement de leur projet de film. « On a le scénario, l’équipe et les personnages. Mais il y a une certaine façon de procéder et on s’est donné jusqu’au mois de décembre pour finir l’écriture », mentionne Vincent Léonard qui explique que ce projet fait partie d’un rêve des Denis Drolet depuis bien longtemps. Le duo sera également à l’animation d’un gala à saveur country pour les Galas ComediHa!.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des