La nordicité dans toute sa splendeur au Festival des oiseaux migrateurs

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
La nordicité dans toute sa splendeur au Festival des oiseaux migrateurs
L’Aigle royal fera partie des sujets abordés lors de ce 11e Festival des oiseaux migrateurs. (Photo : courtoisie MFFP)

Le Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord en sera à sa 11e édition du 19 au 22 septembre. La grande fête de la faune ailée convie amants de la nature et ornithologues dans la région de Tadoussac.

Une programmation axée sur le nord du Québec et les rapaces, des activités gratuites dédiées à la famille, voilà le rendez-vous donné par le directeur du Festival, Pascal Côté et son équipe.

À ces passionnés se joint depuis quelques années déjà, un ambassadeur de choix à titre de président d’honneur, Pierre Verville.

« Les festivaliers auront la chance de le rencontrer aux différents sites d’activités et lors de certaines activités, tel que le cocktail de bienvenue qui se tiendra le vendredi 20 septembre à 17 h dans le hall de l’Hôtel Tadoussac. De plus lors de la soirée-conférence qui se tiendra le samedi 21 septembre à la salle Bord-de-l’eau à Tadoussac, M. Verville assurera l’animation tout en humour », précise Pascal Côté.

Le Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord est le premier et le plus important événement au Québec portant sur la faune ailée qui n’est pas exclusivement dédié à la sauvagine (canard, bernache ou oie des neiges). « Le secteur de Tadoussac est en fait situé sur l’un des plus importants corridors de migration du nord-est de l’Amérique du Nord et représente l’une des meilleures régions pour observer les oiseaux au Québec », précise M. Côté.

Cette année, le festival mettra de l’avant la thématique du nord du Québec à travers deux conférences, l’une portant sur les travaux menés par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs sur l’Aigle royal au Nunavik. Cette conférence présentée par Alexandre Anctil, biologiste au MFFP divulguera des résultats étonnants sur cette espèce emblématique. La seconde conférence qui sera offerte par Yves Demers, résident des Bergeronnes et photographe d’exception, portera sur les oiseaux observés lors de voyages réalisés dans le secteur de la baie d’Ungava.

Par ailleurs, la spécialité de l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac étant les oiseaux de proie, deux documentaires portant sur certaines espèces de rapaces seront présentés, dont « Bird of Prey » un film retraçant les efforts pour protéger le plus menacé des aigles au monde aux Philippines.

Pointe-aux-Outardes

Le Festival des oiseaux migrateurs qui se veut un événement régional, comptera sur un autre pôle d’activités au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes, près de Baie-Comeau. À ce jour, pas moins de 243 espèces d’oiseaux ont été observés à ce site, qui constitue l’un des meilleurs endroits sur la Côte-Nord pour l’ornithologie.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des