Mobilisation contre la maltraitance faite aux enfants

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Mobilisation contre la maltraitance faite aux enfants
Sur la photo, on retrouve Camil Bouchard, chercheur et bénévole, Denise Langevin, présidente d’Éclore Côte-Nord, et Réjean Porlier, trois des nombreux intervenants de l’événement régional. Le maire de Sept-Îles agissait comme président d’honneur. Photo Facebook Éclore Côte-Nord

Orchestré par le comité Éclore Côte-Nord, un événement régional autour de la maltraitance envers les enfants a pris fin le 14 novembre à Sept-Îles. Quelque 120 acteurs œuvrant en petite enfance en sont ressortis plus solidaires et mieux outillés pour faire face à cette problématique sociale. 

À la lumière de données indiquant que le taux de maltraitance envers les enfants sur la Côte-Nord est de trois fois supérieur à celui du Québec, il en ressort qu’une telle mobilisation des acteurs œuvrant en petite enfance s’avérait nécessaire.

Visiblement satisfaite du déroulement de cet événement régional, la présidente d’Éclore Côte-Nord en dresse un bilan très positif. « C’était merveilleux. On constate qu’il y avait effectivement urgence d’agir. Les divers ateliers qu’on a proposés ont fourni des outils de qualité à nos participants. Ils ont aujourd’hui des pistes de solutions face à certains problèmes rencontrés », lance Denise Langevin.

Au cours des prochains mois, le comité Éclore Côte-Nord entend se réunir pour se doter d’objectifs réalistes et mesurables afin de contrer la maltraitance envers les jeunes. Un modèle comme celui de la Côte-Nord est unique en soi et avant-gardiste. C’est à tout le moins une partie importante du discours tenu par le ministre délégué de la Santé et des Services sociaux, Lionel Carmant, lors de cet événement régional. Il a également dit qu’il s’assurerait qu’aucun enfant ne soit oublié.

Le maire de Sept-Îles, qui agissait à titre de président d’honneur, demeure convaincu de la pertinence d’un tel exercice. « Reste maintenant à savoir si l’on arrive tous au même constat. On saura ensuite sur quels éléments on doit travailler. De solides bases ont été jetées», soutient Réjean Porlier.

Actif depuis 2014, Éclore Côte-Nord est un comité réunissant des partenaires ayant le même idéal, c’est-à-dire l’épanouissement de la petite enfance sur la Côte-Nord. Il comporte des représentants dans toutes les MRC de la région.

Ce qu’ils ont dit

« On débute quelque chose de plus grand. On a allumé des petites lumières. » ─ Kathleen Brisbois de l’organisme Manicouagan, on s’attache.

« Je m’intéresse à cette thématique et sur ce qui se déploie. Ce qui se passe sur la Côte-Nord est unique. Des leaders prennent position. On en arrive à un constat collectif. On a aujourd’hui le quoi et le comment. » ─ Camil Bouchard, chercheur et bénévole d’Éclore Côte-Nord.

« Cet événement nous a mobilisés davantage. On en repart enchantés. Il y a plein de petites réussites qui en découlent. » ─ Odette Bélanger, de l‘organisme partenaires du développement social Haute-Côte-Nord.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des