COVID-19 : La vague des festivals et rendez-vous reportés se poursuit

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
COVID-19 : La vague des festivals et rendez-vous reportés se poursuit
À l’instar des festivals et rassemblements prévus à l’été 2020 qui sont annulés, le Rendez-vous de la culture maritime est quant à lui reporté au printemps 2021. Courtoisie Patrick Matte

Dans la foulée des annulations des événements et festivals jusqu’à la fin du mois d’août, le conseil d’administration du Rendez-vous de la culture maritime annonce avec déception qu’il reporte au printemps 2021 sa 2e édition qui devait se tenir les 29, 30 et 31 mai prochains à l’Hôtel Tadoussac.

Aux dires de la coordonnatrice du Rendez-vous de la culture maritime, Caroline Fortier, la majorité des conférenciers et exposants se sont d’ores et déjà montrés intéressés à être présents au printemps 2021.

Sur la thématique Phares du Saint-Laurent, lumières sur notre passé, cette seconde mouture s’annonçait, selon la femme d’affaires, fort intéressante et accessible à tous en proposant une panoplie d’activités pour tous les goûts et tous les âges.

« Ce n’est que partie remise. Nous souhaitons que l’événement puisse conserver ses attraits particuliers pour le printemps 2021 et voire même améliorer sa programmation déjà bien remplie. C’est un rendez-vous au printemps 2021 », a conclu la coordonnatrice du Rendez-vous de la culture maritime et créatrice du blogue Partons la mer est belle.

D’ici l’an prochain, les amoureux, les professionnels, les spécialistes et les travailleurs du domaine maritime pourront rester informés en suivant la page Facebook de l’organisme ou encore en s’abonnant à l’infolettre.

Annulation des festivals

Parmi les festivals de la région qui ont été contraints de se plier aux directives gouvernementales, citons l’un des premiers festivals de la Côte-Nord, le Festival de la Baleine Bleue des Bergeronnes, qui s’apprêtait à présenter sa 43e édition en août prochain.

L’événement culturel Festi-Livre Desjardins a aussi été contraint d’annuler ses activités.

Idem pour le Festival de la chanson de Tadoussac. Le plus grand des petits festivals se préparait à lancer sa programmation lorsque la pandémie a envahit le Québec.

Dans le même sens, la directrice générale du Festival intime de musique classique et des soirées on JAZZ sous la lune, Nathalie Ross, a indiqué par voie de communiqué, que « l’Odyssée artistique mettra à profit ce temps de pause afin de donner un nouvel élan à l’organisation. Une réflexion est amorcée afin de concocter pour le public d’autres activités et spectacles à offrir au cours de l’année. La région regorge d’artistes, musiciens et musiciennes, une richesse que l’organisme souhaite mettre en valeur. C’est le moment d’élargir les horizons. »

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des