Des risques d’incendies plus élevés

Photo de Laurence Dupin
Par Laurence Dupin
Des risques d’incendies plus élevés
Les risques d'incendies sont très élevés selon la SOPFEU. Courtoisie

La SOPFEU, Société de protection des forêts contre le feu, appelle tout un chacun à faire attention et à être prudent en cette saison estivale et dans les jours à venir.

En effet, « les prévisions météorologiques affichent, pour plusieurs jours, le retour aux températures élevées avec absence de précipitation et des humidités relatives basses à certains endroits. Ces facteurs feront augmenter le danger d’incendie. Cette situation sera particulièrement remarquée en Abitibi, dans le Nord-du-Québec, en Haute-Mauricie, au Saguenay – Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord », précise la SOPFEU par communiqué.

La SOPFEU recommande donc d’être particulièrement prudent lorsque l’on fait un feu de camp et d’éviter de faire des brûlages de rebuts ou de matières résiduelles. Pour faire un feu en toute quiétude, l’organisation « recommande fortement d’utiliser un foyer muni d’un pare-étincelles avec des ouvertures d’une dimension maximale d’un centimètre ».

Cette année est particulièrement marquée par un début de la saison de protection, où les incendies ont été plus nombreux qu’à l’habitude avec 513 incendies allumés affectant 61 286,1 hectares (ha) de forêt. En moyenne, la SOPFEU enregistre habituellement à cette période de l’année, 251 incendies pour 29 460,7 ha de forêt touchée.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des