La danse Jerusalema accomplie à Forestville

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
La danse Jerusalema accomplie à Forestville
Quelque 61 danseurs se sont réunis le temps du défi de la danse Jerusalema le 23 septembre sur le site du golf Le Méandre à Forestville.

Dans le cadre des Journées de la culture, 61 personnes se sont rassemblées au golf Le Méandre à Forestville le 23 septembre afin de réaliser le défi de la danse Jerusalema, qui se veut un message de paix et d’espoir en ce temps de pandémie mondiale.

Organisée par l’animatrice en loisirs de la Ville de Forestville, Véronick Lévesque, cette activité réunissait toutes les générations.

La troupe de danse du Club de l’Âge d’or de Forestville y a participé tout comme les jeunes de l’école de danse et leurs parents. « Je voulais que ce soit le plus gros défi Jerusalema réalisé à ce jour », d’affirmer Mme Lévesque.

Les danseurs, qui avaient préalablement appris la chorégraphie, devaient se vêtir de blanc et se présenter sur le terrain de golf pour 17 h. Une pratique a eu lieu quelques minutes avant le véritable enregistrement par un drone.

« Deux personnes ont filmé la danse vue des airs dans le décor enchanteur qu’est le golf. Les images sont exceptionnelles », soutient l’animatrice qui a aussi participé au défi.

Un tel rassemblement ne se déroule plus sans mesures sanitaires strictes. La distanciation physique de deux mètres était demandée pour tous les gens présents ainsi que le port du masque. Une personne responsable était sur place afin de s’assurer que toutes les directives soient respectées.

Pour Véronick Lévesque, le défi est accompli. « Je suis satisfaite du résultat et de la participation. En plus, nous avons eu la température idéale pour donner un résultat spectaculaire comme je le souhaitais », indique-t-elle.

La vidéo de la danse sur la chanson Jerusalema, du DJ Master KG, originaire d’Afrique du Sud, sera diffusée sur les médias sociaux de la Ville de Forestville.

« On veut que ça soit partagé à grande échelle. On l’enverra même à Salut Bonjour », lance Mme Lévesque.

La pièce est sortie à la fin de juin 2019 et la chorégraphie qui y est reliée est une danse sud-africaine qui a lieu lors des mariages.

Le défi a été réalisé partout dans le monde, mais peu de vidéos ont été diffusées au Québec jusqu’à maintenant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires