Une nouvelle rampe de mise à l’eau au lac Gobeil

Par Johannie Gaudreault 11:00 AM - 08 juin 2021
Temps de lecture :

La nouvelle rampe de mise à l’eau au lac Gobeil est d’une longueur de 21 mètres. Photo : MTQ

Les plaisanciers du lac Gobeil pourront dorénavant utiliser une nouvelle rampe de mise à l’eau pour y accéder. Construite dans la foulée des travaux de reconstruction de la route 138, dans le secteur de la côte Arsène-Gagnon aux Bergeronnes, cette dernière se trouve au kilomètre 587, soit à environ 2,3 km à l’ouest de l’ancienne rampe qui sera détruite pour permettre la construction de la nouvelle route.

« En plus de bénéficier d’un très grand espace permettant aux véhicules de s’y stationner et d’y effectuer plus aisément les manœuvres de recul, la mise à l’eau bénéficie d’un accès plus sécuritaire à partir de la route 138 », explique la conseillère en communication au ministère des Transports du Québec (MTQ), Sarah Gaudreault.

D’une longueur de 21 mètres, la rampe en béton est submergée à près de 75 % de sa superficie.

Rappelons que les travaux de reconstruction de la route dans le secteur de la côte Arsène-Gagnon représentent un investissement de près de 80 M$ visant à améliorer la sécurité des usagers de la route ainsi que la fluidité de la circulation.

« La reconstruction de la route, sur une distance de 5,6 km, permettra de diminuer et uniformiser l’inclinaison de la pente de la côte Arsène-Gagnon sur environ 1,4 km, d’ajouter des voies auxiliaires pour véhicules lents dans les deux directions, sur environ 2,5 km, afin de réduire la formation de convois ainsi que de construire des brise-vent sur trois sections, totalisant 1 230 mètres de longueur le long du lac Gobeil, pour diminuer les effets du vent sur la route », soutient Mme Gaudreault.

Débutés en septembre 2018, le MTQ prévoit la fin des travaux à l’automne 2021.

Galerie photo

Partager cet article