Kim-Priscilla Plante brille dans le domaine forestier

Par Johannie Gaudreault 7:00 AM - 02 novembre 2022
Temps de lecture :

Kim-Priscilla Plante est superviseure de récoltes chez Boisaco et elle fait partie des étoiles forestières 2022. Photo : Courtoisie

Travailler dans la nature, c’est ce qui anime la native de Forestville Kim-Priscilla Plante, dont le nom figure dans le Palmarès des étoiles de la relève forestière. La résidente de Baie-Comeau voit cette nomination comme « une reconnaissance surprenante et agréable ».

« Je n’étais pas au courant que mes patrons avaient soumis ma candidature, affirme la jeune femme. Ils me l’ont annoncé quand ils ont su que j’étais sélectionnée. C’était vraiment une surprise pour moi et je vois ça comme une reconnaissance de mon travail. »

Ce palmarès a été créé par le magazine Opérations forestières pour mettre en valeur la relève dans l’industrie forestière québécoise et ainsi souligner les réalisations de 10 travailleurs de la relève qui ont moins de 40 ans. L’éthique de travail, le leadership et les efforts pour accroître la qualité du travail font partie des critères de sélection du concours.

« Des entrepreneurs forestiers aux gérants d’usines, en passant par les opérateurs de machinerie, les contremaîtres en forêt, les chercheurs et les manufacturiers d’équipements, les jeunes de la relève sont les piliers de l’industrie de demain », estime le créateur du palmarès.

Gravir les échelons

Kim-Priscilla Plante ne s’est pas immédiatement dirigée vers la forêt lorsqu’elle a choisi son domaine d’études.

« J’ai commencé en éducation spécialisée, mais je n’ai pas aimé ça. Je voulais travailler dehors. C’est là que j’ai vu le programme de DEP en aménagement de la forêt à Causapscal. J’ai tenté le coup et je n’ai jamais regretté », raconte-t-elle.

Après deux années à la coopérative forestière La Nord-Côtière aux Bergeronnes, elle est embauchée par Boisaco (COFOR) pour faire l’inventaire des récoltes en 2015. Depuis ce temps, elle ne cesse de gravir les échelons pour occuper aujourd’hui le poste de superviseure des récoltes.

En plus de gérer de façon régulière trois équipes de récolte, la native de Forestville s’assure que les suivis de récolte géomatique soient réalisés de manière rigoureuse. Elle a aussi collaboré étroitement à la mise en place de l’utilisation des formulaires électroniques pour l’ensemble des suivis relatifs aux opérations forestières.

« Au départ, ce que j’aimais était le fait de travailler dans la nature, avec les arbres et les montagnes. Mais au fil du temps, j’ai développé une passion pour la machinerie. C’est toujours un défi pour moi de la rendre productive », ajoute Kim-Priscilla Plante.

La trentenaire suit maintenant une formation à l’interne pour expérimenter la voirie forestière. « J’aimerais participer à la construction des chemins forestiers. C’est mon prochain défi », conclut-elle.

Partager cet article